Mon avis sur tout et rien - chez la Rainette

Ce qui me fait réagir, bondir, rire, pleurer, bref ce qui ne me laisse pas indifférente.

mardi 17 juin

Parce qu'ils sont intermittents, inter... minants, et inter... minables.

Ici le Tido.

Je sais qu'avec mes coups de gueule et mes gros mots je vais me faire des ennemis, j'ai pourtant envie de dialoguer.

Après un avis « coloré » sur les solénoglyphes syndiqués de la SNCF qui sont moins de 15% des effectifs mais m'empêchent encore et toujours au quotidien de me rendre à mon travail et d'en revenir dans des conditions normales, je passe aux intermittents du spectacle.

L'intermittent du spectacle est un travailleur qui n'existe qu'en France. Dans AUCUN AUTRE PAYS DU MONDE n'existe l'intermittent du spectacle. L'intermittent du spectacle tente de nous faire croire que sans son statut il n'existerait plus de spectacles en France : c'est faux. Dans les autres pays du monde, les gens du spectacle travaillent à plein temps ou bien ont une autre activité.

L'intermittent du spectacle trouve normal de travailler un peu et être indemnisé par Pôle Emploi le reste du temps. Je le comprends tout à fait, et si j'étais à sa place, je ferais évidemment pareil. Je n'ai rien contre l'intermittent, j'ai juste un doute sur le système. Je travaille un mois, je suis indemnisé dix, et j'ai un mois de vacances, j'aimerais bien.

Selon la cour des comptes, les intermittents du spectacle ont touché 1.3 milliard(s) d'euros l'année dernière alors qu'ils ont cotisé 0.2 milliards d'euros (je suis prêt à être démenti).

 

Cela dit, selon moi, il y a BIEN PIRE que l'intermittent du spectacle qui profite d'un système.

Il y a l'EMPLOYEUR de l'intermittent du spectacle.

Hier soir, Canal Plus n'a pas diffusé « les Guignols de l'Info » parce que les intermittents du spectacle qui assurent le service des marionnettes étaient en grève. Je m'en fiche, je ne regarde pas la télé.

J'ai tout de même un doute. Contre Canal Plus...

HORREUR !

L'émission est diffusée depuis 1988 chaque soir ouvré sur Canal Plus. Dois-je comprendre ... ?

Depuis 1988, Canal Plus est incapable de proposer un CDI aux marionnettistes ?

Depuis 1988, Canal Plus fait travailler CHAQUE JOUR, pour un emploi PÉRENNE, QUOTIDIEN, RÉGULIER, ASSURÉ... des intermittents du spectacle pour faire bouger ses marionnettes, et fait payer ses employés par Pôle Emploi, c'est-à-dire par vous, par moi ?

Encore un gros mot, désolé : MERDE.

Posté par Tido à 21:44 - coup de gueule - Commentaires [2] - Permalien [#]




Commentaires

    Je partage tout à fait ton avis et ton coup de gueule, en particulier sur les employeurs des intermittents et Canal+ surtout.

    Posté par Pretty Woman, mercredi 18 juin à 12:06
  • Je n'y connais RIEN, mais si tu es régisseur sur un film, tu bosses 3 mois, tu as été engagé pour le film (comme les comédiens) et après.... ben tu trouves autre chose (ou pas) ! les métiers du spectacle s'apprennent comme la compta ou l'informatique, mais ce ne sont que des CDD dans beaucoup de cas.... pour Canal + j'avoue que je ne comprend pas....
    Il y a effectivement qq chose qui mérite qu'on s'y penche, même si je doute qu'il soit possible de trouver un boulot entre 2 films....
    Allez, courage Tido, ils vont se lasser, partir en vacances.... et ils referont grève à la rentrée ! Gnarf !

    Posté par Rainette, mercredi 18 juin à 17:56

Poster un commentaire